Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Élections 2014: Qui gagne la fin de semaine?

DIRECTION Communications stratégiques et Substance stratégies ont créé un nouvel outil pour évaluer quel parti politique gagnera chacune des journées de la présente campagne électorale, en fonction de sa couverture de presse.

Leur objectif est de répondre à une question toujours présente au cœur des campagnes: «Qui gagne la journée?».

Le HuffPost présente ici les résultats du jour.

(samedi 22 et dimanche 23 mars)

(Chaque résultat représente une note sur 100%. Un parti plus médiatisé et dont le message a été bien perçu obtiendra une note plus élevée, alors qu'un parti moins médiatisé et dont le message est perçu négativement sera défavorisé.)

Ces derniers jours et cette fin de semaine en particulier, plusieurs situations ont démontré à quel point le choix des mots est important durant une campagne électorale.

Philippe Couillard est celui qui fait campagne avec un minimum de mots, répétant à toutes les deux phrases qu'il est contre un éventuel référendum.

C'est une « cassette » qui a l'effet d'un ver d'oreille... et qui semble porter fruit aux libéraux.

» Prix citron

À François Legault, en voulant mettre à profit son expérience de gestionnaire, il a dit que les rennes de l’État ne devaient pas être confiés à un médecin ou à une travailleuse sociale. Voulait-il par le fait même dénigrer la contribution de ces professionnels à notre société ?

Dans le même esprit, PKP s’en est pris aux économistes qui, selon lui, ne savent pas créer des emplois. Le problème : en ciblant le trio libéral, il a éclaboussé son collègue Nicolas Marceau !

Coup de coeur

À CTV Montréal qui a dressé un portrait sympathique de la campagne du Parti vert dans son bulletin de nouvelles du samedi soir.

(Sur un total de 100%, l'espace médiatique occupé par les quatre principaux partis.)

» Principales discussions

PQ : 49 % de part de voix (baisse de 2 %)

- Demande du PQ au DGE de faire des vérifications sur la liste électorale

- Sentiment de « panique » du PQ

PLQ : 28 % de part de voix (baisse de 2 %)

- Bilan des Libéraux sur la corruption

- L’héritage de Jean Charest et du PLQ

QS : 14 % de part de voix (stable)

- Chronique de Jacques Lanctôt : Pourquoi QS est une nuisance ?

- Allégations de fraude électorale

CAQ : 9 % de part de voix (stable)

- Fardeau fiscal des aînés

>Élections 2014: toutes les nouvelles et les blogues du HuffPost sur la campagne

La campagne électorale en images
Qui se présente? Qui ne se présente pas?
Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.
Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.