Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

La marine ukrainienne avait l'ordre de tirer (ministre de la Défense)

Les capitaines des navires de guerre ukrainiens, dont plusieurs ont été pris d'assaut par les forces russes ces derniers jours en Crimée, avaient l'ordre de tirer, mais ne l'ont pas fait, a reconnu dimanche le ministre ukrainien de la Défense Igor Tenioukh.

"La situation en Crimée est complexe. Vous savez que ces derniers jours des navires ont été bloqués puis saisis (par les Russes), en dépit du fait que tous les commandants avaient l'ordre d'utiliser les armes", a dit M. Tenioukh à des journalistes après le Conseil des ministres à Kiev.

"Malheureusement, les commandants prenaient la décision sur place", a-t-il ajouté. "Pour éviter une effusion de sang, ils n'ont pas eu recours aux armes".

Les forces russes et pro-russes ont occupé ces derniers jours sans combats plusieurs bases ukrainiennes en Crimée et saisi plusieurs bateaux de la flotte ukrainienne, dont l'essentiel est basé dans les ports de la péninsule désormais rattachée à la Russie.

os-via/neo/abk

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.