Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

815 candidats engagés dans la course électorale

Les élections provinciales du lundi 7 avril réuniront un total général de 815 candidats, une baisse de 9,7 % par rapport au scrutin du 4 septembre 2012, qui avait attiré 894 candidats.

Selon les chiffres fournis par le directeur général des élections du Québec, Jacques Drouin, une seule formation politique parmi les 18 enregistrées officiellement, le Parti libéral, comptera des candidats dans chacune des 125 circonscriptions.

Le Parti québécois (La Pinière) et Québec solidaire (Nelligan) seront représentés dans 124 circonscriptions.

Jusqu'à samedi après-midi, la Coalition avenir Québec comptait présenter 125 candidats, mais les candidatures de Mario Gagnier (Soulanges), Sam Nassif (Saint-Laurent) et de François-Carl Labonté (Westmount-St-Louis) ont été déclarées inéligibles par le bureau du DGÉQ, en raison d'irrégularités reliées aux signatures.

Des 815 candidats officiellement inscrits, 11 sont qualifiés d'indépendants ou de sans désignation, incluant Fatima Houda-Pépin, l'ancienne députée libérale devenue indépendante, et qui se présentera comme indépendante face à l'ancien président de la Fédération des médecins spécialistes du Québec, Gaétan Barrette, pour le Parti libéral, dans la circonscription de La Pinière, sur la rive sud de Montréal.

L'âge moyen des candidates et candidats est de 43 ans, et 241 femmes aspirent à un siège à l'Assemblée nationale, soit 29,6 % de l'ensemble des candidatures. En septembre 2012, la proportion de femmes candidates était de 28,4 %.

L'échéancier pour les mises en candidature était 14 h, samedi.

INOLTRE SU HUFFPOST

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.