Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Paris-Nice - 7e étape: déclarations

Tom-Jelte Slagter (NED/Garmin), vainqueur de l'étape: "Dans l'étape d'hier (vendredi), tout se passait très bien jusqu'à 3 kilomètres de l'arrivée. Un coureur a tapé ma roue arrière et, ensuite, mon dérailleur a cassé dans le dernier virage. C'était très frustrant parce que c'était fini pour moi au classement général. Cela a été dur de repartir le matin mais, quand on est arrivé sur le circuit, j'ai vu que c'était une arrivée parfaite pour moi. Je suis très heureux d'avoir gagné de nouveau. C'est le meilleur début de saison possible avant d'attaquer mes autres objectifs, les grandes échéances que sont Milan-Sanremo et les classiques ardennaises.

Carlos Betancur (COL/AG2R La Mondiale), leader: "Nous avons encore passé une journée très difficile. Il y avait une grosse pression sur nous mais toute l'équipe a fait un travail remarquable. J'ai été parfaitement entouré, surtout dans les derniers kilomètres alors que c'était très nerveux. Je sais que je suis proche de cette victoire mais c'est encore un rêve."

Sylvain Chavanel (FRA/IAM): "C'était l'une des étapes les plus difficiles de la semaine. Il y a eu un gros rythme pendant toute la course et le circuit final était très difficile. J'espère que demain (dimanche) l'échappée pourra jouer la victoire. Depuis le départ, le peloton revient à chaque fois. Mais, demain (dimanche), ce sera peut-être différent."

jm/jta

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.