Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Ukraine: Ban a parlé à Poutine, croit possible une solution pacifique

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a annoncé vendredi avoir téléphoné au président russe Vladimir Poutine et estimé qu'il était toujours possible de trouver une issue diplomatique à la crise ukrainienne.

S'adressant à la presse, M. Ban a cependant mis en garde contre le "risque important d'une spirale dangereuse" et a appelé "tous ceux qui sont concernés à éviter provocations et décisions hâtives dans les prochains jours".

"J'ai appelé ce matin au téléphone le président Vladimir Poutine et nous avons parlé de la nécessité d'oeuvrer pour trouver une solution politique durable et équitable", a dit M. Ban. "Nous avons convenu de rester en contact étroit".

"La route est encore ouverte pour parvenir à une issue pacifique à cette crise", a-t-il estimé en ajoutant qu'il fallait "se concentrer sur un dialogue direct (entre Moscou et Kiev) pour préparer une solution diplomatique".

Il a rappelé les principes de souveraineté et d'intégrité territoriale des Etats contenus dans la charte de l'ONU et qui "devraient être respectés".

Interrogé sur le référendum de dimanche en Crimée, il a affirmé qu'il "ne devrait y avoir aucune décision précipitée qui puisse affecter la souveraineté, l'intégrité territoriale et l'indépendance de l'Ukraine".

Le électeurs de Crimée sont appelés dimanche à se prononcer sur un rattachement de la péninsule ukrainienne à la Russie.

avz/sam

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.