Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Ukraine : l'UE doit prendre des mesures plus fermes contre la Russie (Hague)

Le "moment est venu" pour l'Union européenne d'adopter des sanctions plus sévères contre la Russie dans la crise ukrainienne, a déclaré vendredi le ministre britannique des Affaires étrangères, William Hague, après l'échec des pourparlers russo-américains.

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a rencontré son homologue russe Sergueï Lavrov à Londres dans la journée de vendredi pour tenter de dénouer la crise avant le référendum sur l'indépendance de la péninsule ukrainienne de Crimée dimanche.

"Il est extrêmement décevant que les discussions d'aujourd'hui n'aient pas débouché sur la percée diplomatique en faveur de laquelle le secrétaire Kerry a oeuvré sans relâche et que la Russie avait le pouvoir de garantir", a déclaré M. Hague dans un communiqué.

"Je regrette que la Russie ait refusé de saisir cette occasion de changer de cap et de poursuive ses projets de soutien à un référendum illégitime et illégal en Crimée dimanche", a poursuivi le secrétaire au Foreign Office.

"Le Royaume-Uni est intimement convaincu qu'il doit y avoir une réponse ferme et unie de l'Union européenne au cours de la réunion lundi du conseil des Affaires étrangères".

"Le moment est venu d'adopter des mesures de restriction plus sévères comme les pays de l'UE en étaient convenus précédemment", estime M. Hague.

ar/ih/sym

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.