Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Québec solidaire veut réduire les tarifs

Pour lutter contre la pauvreté et l'endettement, Québec solidaire propose de réduire certains tarifs qui affectent surtout les moins nantis.

La hausse de divers tarifs et l'instauration de la taxe santé ces dernières années ont accentué les inégalités, selon la co-porte-parole de QS, Françoise David, qui a fait cette annonce dans la circonscription montréalaise de Hochelaga-Maisonneuve, aux côtés du candidat Alexandre Leduc.

Plus précisément, Québec solidaire estime qu'il faut :

  • annuler les hausses des tarifs d'électricité et de garderie;
  • réduire les coûts du transport en commun;
  • réduire le coût de l'assurance-médicaments ;
  • éliminer la taxe santé.

Pour une famille avec deux enfants en garderie, l'annulation de la hausse des tarifs en garderie annoncée par le gouvernement péquiste dans le dernier budget représenterait une économie d'environ 1000 $ par année.

Québec solidaire refuse d'emprunter l'avenue des baisses d'impôts pour réduire l'endettement. La raison :« les baisses d'impôts profitent aux plus riches », estime François David.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.