Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Paris-Nice - 6e étape: déclarations

Carlos Betancur (COL/AG2R La Mondiale), vainqueur de l'étape et nouveau leader: "L'équipe m'a aidé jusqu'au bout, elle a accompli un boulot fantastique, ça ne pouvait pas être mieux. C'est aussi une victoire pour elle ! L'étape était longue, il y avait beaucoup de kilomètres et il fallait attendre le final. Au classement général, beaucoup de coureurs sont encore proches. Et je commence à ressentir la fatigue... Les plus dangereux ? Thomas, qui n'est qu'à 8 secondes, Nibali... Stybar ? c'est un grand coureur. Les deux dernières étapes sont difficiles. On essayera de faire au mieux collectivement."

Rui Costa (POR/Lampre), 2e de l'étape et 3e du général: "Bravo à Betancur: j'étais bien parti près de l'arrivée mais il a réussi à me passer. Aujourd'hui, il fallait avoir de très bonnes jambes pour me battre ! C'était la première étape assez sélective. J'ai bien géré ma course et je me suis retrouvé en bonne position au pied de la montée finale. J'ai fait l'effort au bon moment. C'était difficile de mieux faire mais ça n'a pas suffi. En ce qui concerne les sensations, c'est une bonne journée mais il reste l'amertume de ne pas avoir gagné."

jm/jgu

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.