Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le leader pro-russe de la Crimée appelle l'est de l'Ukraine à tenir des référendums

Le "Premier ministre" séparatiste pro-russe de la péninsule ukrainienne de Crimée a appelé vendredi les autres régions à majorité russophone, dans l'est de l'Ukraine, à organiser elles aussi des référendums sur le rattachement à la Russie.

"Les nouvelles autorités à Kiev ont pris le pouvoir et étouffent maintenant l'Est", a lancé M. Axionov lors d'une conférence de presse à Simféropol, la capitale de la péninsule dans le sud-est de l'Ukraine.

"Si un nombre suffisant de personnes dans ces régions soutiennent (l'idée d'un rattachement à la Russie), ils devraient organiser des référendums", a ajouté le dirigeant séparatiste.

Interrogé par ailleurs sur le temps que prendrait le processus d'entrée de la Crimée dans la Fédération de Russie si les habitants votaient dimanche le rattachement à la Russie, Sergueiï Axionov a répondu : "Cela prendra un an maximum"

Concernant le sort des militaires ukrainiens basés en Crimée et cernés depuis fin février par des forces russes, M. Axionov a souligné que "les militaires ukrainiens peuvent soit rejoindre notre camp ou partir et leurs bases appartiendront à la république autonome de Crimée.

dt-kat/lpt/fc

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.