Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le chef de la diplomatie syrienne hospitalisé d'urgence à Beyrouth (source médicale)

Le ministre syrien des Affaires étrangères, Walid Mouallem, a été hospitalisé d'urgence jeudi soir à Beyrouth pour obstruction des artères, a affirmé à l'AFP une source médicale.

Le chef de la diplomatie syrienne, 73 ans, a "été hospitalisé jeudi soir, sous haute sécurité, à l'American University Hospital à Beyrouth, pour effectuer des examens d'urgence car ses artères sont bouchées", a indiqué la source.

"Il est très possible que les médecins décident de lui faire subir une opération à coeur ouvert", a-t-elle ajouté.

M. Mouallem a été admis à l'AUH jeudi "20H30 (18H30 GMT) pour effectuer des examens d'urgence", a indiqué pour sa part la Radio Liban Libre (RLL).

"Il est entré accompagné d'un grand nombre de gardes du corps à travers le parking souterrain. M. Mouallem a été vu se déplaçant à l'intérieur de l'établissement, à pied, mais lentement", a indiqué la radio.

De son côté, citant une source de sécurité, le quotidien local anglophone Daily Star, a également rapporté que M. Mouallem "a été admis jeudi soir aux urgences" du prestigieux établissement.

M. Mouallem est l'une des principales figures du régime de Bachar al-Assad qui mène depuis trois ans une guerre sans pitié aux rebelles qui tentent de renverser le pouvoir.

Ancien ambassadeur de la Syrie à Washington entre 1990 et 2000, ce vétéran de la diplomatie a été nommé ministre des Affaires étrangères en 2006.

Il a mené la délégation du régime aux pourparlers de Genève, en janvier et février, censés trouver une issue au conflit sanglant mais qui n'ont abouti à aucun résultat.

ram/sw

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.