Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Incendie à Halifax: pas de fuite radioactive

HALIFAX - Un incident impliquant de l'hexofluoride d'uranium a mobilisé les services des incendies de Halifax, jeudi soir, laissant redouter une possible fuite radioactive à bord d'un navire du terminal Ceres à Fairview Cove, dans le secteur nord de la ville.

Vers 22h46, jeudi, quatre cylindres d'acier contenant de l'hexafluoride d'uranium ont fait une chute de six mètres, dans un conteneur situé sur le navire.

Peu après 1h du matin, les pompiers ont précisé qu'il n'y avait pas de fuite radioactive.

Toutefois, des tests ont été menés à environ six mètres du conteneur et les niveaux de radioactivité supérieurs à la normale ont été décelés. Aucune explication n'a été donnée pour ces résutats et les pompiers ont procédé à une évacuation par mesure de précaution.

Au départ, Corey Beals, commandant de division au Service des incendies de Halifax, avait indiqué avoir affaire à «une sorte de fuite radiologique».

L'hexafluoride d'uranium est un produit utilisé dans le processus destiné à enrichir l'uranium, qui sert ensuite de combustible pour les réacteurs et les armes nucléaires.

Personne n'a été blessé ni contaminé lors de cet incident.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.