NOUVELLES
14/03/2014 03:32 EDT | Actualisé 13/05/2014 05:12 EDT

Discussions entre Poutine et Rohani sur l'Ukraine et le nucléaire

Le président russe, Vladimir Poutine, s'est entretenu vendredi avec son homologue iranien, Hassan Rohani, au sujet de la crise ukrainienne, et en a profité pour saluer son « approche constructive » quant aux négociations internationales sur le programme nucléaire de Téhéran, a rapporté le Kremlin.

Les États-Unis et l'Allemagne ont lancé jeudi de nouvelles mises en garde à la Russie si la République autonome de Crimée, cédée par Moscou en 1954 à l'Ukraine, organisait comme prévu dimanche un référendum sur son rattachement à la Russie.

Le Kremlin a déclaré que Vladimir Poutine avait dit à Hassan Rohani qu'aucune solution ne pourrait résoudre la crise en Ukraine sans prendre en compte les intérêts et la volonté des habitants de l'ensemble de l'ancienne république soviétique.

« Au cours de discussions sur le programme nucléaire iranien, le président russe a jugé de façon positive l'approche constructive de Téhéran », dit en outre le communiqué de la présidence.

Des discussions entre Téhéran et les grandes puissances, jugées « positives et utiles » par un responsable iranien, se sont achevées il y a une semaine à Vienne, en vue de la conclusion d'un accord définitif sur le programme atomique controversé de la République islamique. La prochaine séance aura lieu à partir du 18 mars.

Le groupe P5+1, qui rassemble les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU ainsi que l'Allemagne, et l'Iran ont conclu le 24 novembre à Genève un accord intérimaire. Entré en vigueur le 20 janvier, il a conduit l'Iran à suspendre ses activités nucléaires les plus sensibles en échange d'une levée limitée de certaines sanctions.