Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Allemagne - Guardiola: "Uli Hoeness restera mon ami"

"Uli Hoeness est et restera mon ami", a déclaré l'entraineur du Bayern Munich Pep Guardiola vendredi, quelques heures après l'annonce de la démission du président suite à sa condamnation à la prison ferme pour fraude fiscale.

"Depuis neuf mois que je suis ici, j'ai vu et réalisé l'importance de Uli pour ce club, l'un des meilleurs du monde", a dit Guardiola, regrettant "de ne pas parler mieux allemand pour exprimer ce que je ressens".

Pour le Catalan, si le Bayern occupe le haut du pavé dans le monde du football, "c'est grâce à ce que Hoeness a apporté comme joueur, directeur puis président".

"Et ce n'est pas seulement mon avis, j'ai vu comment les gens parlaient de lui. Il mérite un très très grand respect (...) J'espère qu'il peut nous revenir dans le futur", a souligné le coach, estimant que "le club doit poursuivre ce que nous avons appris d'Uli".

L'affaire Hoeness peut-elle influer sur la concentration des joueurs pour le match de samedi contre Leverkusen ? "On doit rester concentré. Je crois que c'est ce que Uli voudrait, a insisté l'ex-mentor du Barça, d'autant "qu'il ne nous reste que trois matches pour assurer le titre".

Hoeness, 62 ans, a démissionné vendredi et accepté d'aller en prison, au lendemain de sa condamnation à trois ans et demie de prison ferme pour une fraude fiscale de plus de 28 millions d'euros.

Le conseil de surveillance du Bayern Munich a chaleureusement remercié son président démissionnaire, qui sera remplacé "jusqu'à nouvel ordre" par le patron d'Adidas, Herbert Hainer, 59 ans.

sg/jcp

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.