POLITIQUE
12/03/2014 05:51 EDT | Actualisé 12/05/2014 05:12 EDT

Élections 2014: La Première n'est pas une dépense électorale, selon le DGE

PC

Le Directeur général des élections (DGE) soutient que, malgré les prétentions de la Coalition avenir Québec, le documentaire La Première, disponible gratuitement sur Illico, ne doit pas être comptabilisé dans les dépenses électorales du Parti québécois.

La CAQ y voyait une publicité déguisée, soulignant que le documentaire dresse un portrait flatteur de la chef péquiste Pauline Marois - ce que son réalisateur Yves Desgagnés a déjà reconnu, lui qui agit également comme conseiller pour le PQ.

La formation de François Legault faisait en outre valoir que l'article 429 de la Loi électorale interdit aux chaînes de télévision de diffuser de la publicité ayant trait aux élections dans les sept premiers jours de la campagne. Or, le documentaire a été promu sur les ondes de TVA le 9 mars, selon la plainte de la CAQ.

« Moi je pense que de donner gratuitement accès à un reportage préparé par Yves Desgagnés, qui est actuellement le metteur en scène de la campagne de Mme Marois, je pense que ça va ensemble, a-t-il réaffirmé mercredi. Or, ça n'a pas été vu comme ça par le DGE. J'accepte sa décision, mais ça ne veut pas dire que je suis d'accord avec lui. »

M. Legault a déjà qualifié le film de « publireportage » et même de « propagande ».

Vidéotron appartient à l'empire Québecor, un conglomérat contrôlé majoritairement par Pierre Karl Péladeau, aujourd'hui candidat du PQ dans Saint-Jérôme.

Rejoint par La Presse Canadienne, le vice-président aux Affaires publiques de Québecor Média, Martin Tremblay, a rappelé lundi que l'acquisition de cette oeuvre avait été faite il y a belle lurette et que M. Péladeau n'avait aucunement été impliqué dans cette décision.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo La campagne électorale en images Voyez les images