Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Une solution contre le bruit à l'aéroport de Saint-Hubert

Une première en aéronautique au Canada pourrait aider à résoudre l'épineux problème du bruit à l'aéroport de Saint-Hubert.

Des citoyens se plaignent depuis plusieurs années du bruit des petits avions des écoles de pilotages.

Un rapport de 2010 qui visait à trouver des solutions à ce conflit recommandait, entre autres, que des silencieux soient installés sur ces avions.

Cette recommandation a piqué la curiosité du Centre technologique en aérospatiale (CTA), qui est situé juste à côté de l'aéroport de Saint-Hubert. Depuis, le CTA travaille avec la compagnie allemande Gomolzig pour faire certifier pour la première fois au Canada un silencieux pour CESNA.

Cette étape a été franchie à l'automne 2013 et le CTA a pu, grâce à de nouvelles normes françaises, procéder à des tests très élaborés sur des avions en vol. Le CTA a obtenu des résultats concluants. Le silencieux permet de réduire de 68 % le bruit émis par les petits avions pendant le vol, et de 44 % au décollage.

Tableau: Niveau de bruit en fonction des RPM. Échappement d'origine vs échappement de Gomolzig

La ville de Longueuil a donc profité du dévoilement de ces résultats encourageants pour annoncer qu'elle était prête à investir 100 000 $ pour aider les écoles de pilotage à installer ce genre de silencieux sur leurs avions. Les modalités de cette subvention devront être négociées avec les écoles.

Les quatre écoles de pilotages installées à l'aéroport de Saint-Hubert possèdent un total de 52 avions et chaque silencieux devrait coûter environ 5000 $.

La ville de Longueuil voit dans cette avancée technologique un important pas vers l'avant qui devrait aider les négociations entreprises il y a quelques mois entre la ville, l'aéroport, des groupes de citoyens et les écoles de pilotage.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.