NOUVELLES
11/03/2014 01:02 EDT | Actualisé 11/05/2014 05:12 EDT

Syrie: un 3e camp de réfugiés en Jordanie "tombe à pic"

L'ouverture, en avril, d'un troisième camp de réfugiés en Jordanie "tombe à pic" alors que quelque 600 Syriens traversent la frontière chaque jour, a jugé mardi le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR).

Le camp de Azraq, situé à une centaine de km à l'est d'Amman, ouvrira ses portes le 30 avril et pourra être en mesure d'accueillir jusqu'à 130.000 personnes, selon le HCR.

"L'ouverture tombe à pic alors que ces dernières semaines le nombre de personnes traversant la frontière a augmenté de 50%, atteignant une moyenne de 600 par jour", a indiqué un porte-parole du HCR, Adrian Edwards, lors d'un point presse à Genève.

Ce flux de réfugiés n'a de cesse d'accroître la pression sur le gigantesque camp de Zaatari qui abrite plus de 100.000 personnes, dont 58% sont des enfants.

La Jordanie dispose d'un autre camp de réfugiés, Mureijeb Fhud, accueillant environ 4.000 réfugiés.

Le camp de Azraq pourra lui recevoir jusqu'à 2.000 nouvelles personnes par jour, et dispose déjà d'abris pour 13.000 personnes, ainsi que d'équipements sanitaires pour 30.000 personnes, selon M. Edwards.

En outre, plus de 100 km de routes ont été construits, ainsi qu'un système distribution de l'eau, deux écoles et un hôpital doté de 130 lits.

Le conflit en Syrie a fait plus de 140.000 morts et déplacé des millions de personnes de leur foyer depuis mars 2011. Actuellement, près de 2,6 millions de Syriens ont quitté le pays, s'installant principalement dans les pays voisins: 962.000 au Liban, 584.600 en Jordanie, 634.000 en Turquie, 227.000 en Irak et 135.000 en Egypte, selon le HCR.

Seuls 20% des réfugiés qui sont allés en Jordanie vivent dans des camps, les autres vivent dans les villes.

nl/apo/mr