Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Paris-Nice - 3e étape: déclarations

Nacer Bouhanni (FRA.FDJ.fr), 2e du classement général: "Bien sûr, je suis déçu. J'avais les bonnes jambes, Seb (Chavanel) m'avait bien emmené, j'étais lancé à pleine vitesse mais j'ai été gêné et j'ai dû freiner. A plus de 70 km/h, ça ne pardonne pas. Je suis frustré, oui, parce que j'étais venu pour engranger un maximum de victoires. Maintenant, je pense quand même avoir rempli mon objectif sur cette épreuve: j'ai gagné une étape et porté le maillot jaune pendant deux jours même s'il y a eu ma chute qui m'a encore fait souffrir en début d'étape. Ce qui prime pour l'instant, c'est la frustration. Quand on est sprinteur, on ne peut pas se contenter d'une 7e place."

Sylvain Chavanel (FRA/IAM), 16e du classement général: "Les trois premiers jours se sont bien passés dans l'ensemble hormis une petite chute aux 500 derniers mètres dans la deuixème étape qui a provoqué des petites cassures. J'ai pris 7 secondes (de retard). Maintenant, on arrive dans des choses plus sérieuses avec le Mont Brouilly, on va savoir pour le classement général. C'est un Paris-Nice assez cool, il n'y a pas eu trop de vent, c'est plus calme que d'habitude."

jm/jgu

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.