Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Nouvelles roquettes tirées de Syrie au Liban: deux blessés

Des roquettes tirées de Syrie se sont abattues dans l'est du Liban voisin, blessant deux personnes, dans une nouvelle attaque transfrontalière, a annoncé un responsable.

"Cinq roquettes ont été tirées à travers la frontière contre le secteur de Nabi chit", un fief du Hezbollah dans la vallée de la Békaa, et deux personnes ont été blessées, a précisé ce responsable sous le couvert de l'anonymat.

Les groupes jihadistes qui combattent le régime de Bachar al-Assad en Syrie revendiquent régulièrement la responsabilité de tels tirs sur l'est du Liban, en présentant ces attaques comme une riposte à l'engagement du Hezbollah libanais au côté des forces loyalistes.

Le président libanais Michel Sleimane a condamné la nouvelle attaque, appelant l'armée "à prendre toutes les mesures nécessaires pour défendre les villages frontaliers et les habitants innocents qui payent de leur vie" dans ce conflit.

Le Liban, sous tutelle syrienne pendant une trentaine d'années, est pris dans un cycle de violences et d'attentats liés au conflit en Syrie qui a exacerbé les divisions politiques entre les partisans de M. Assad et leurs détracteurs.

hek-ser/tp/fcc

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.