Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Netanyahu: pas d'accord sans "l'Etat juif" et l'abandon du "droit au retour"

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a averti mardi qu'il n'accepterait pas d'accord de paix avec les Palestiniens sans reconnaissance de leur part d'Israël comme "Etat juif" et de renonciation "au droit au retour" des réfugiés, selon un de ses porte-parole.

"Je ne présenterai pas d'accord (aux Israéliens) sans abolition du droit au retour et sans une reconnaissance palestinienne de l'Etat juif", a affirmé Benjamin Netanyahu lors d'une réunion du groupe parlementaire du Likoud, son parti, a écrit ce porte-parole, Ofir Gendelman sur son compte twitter.

jlr/sst/sw

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.