NOUVELLES
11/03/2014 12:42 EDT | Actualisé 11/05/2014 05:12 EDT

Meurtre de Raymond Ellis : des peines attendues

Reconnus coupables de meurtre non prémédité, deux membres d'un gang de rue montréalais recevront leur peine, mardi, au Palais de justice de Montréal.

En février dernier, un jury a reconnu John Tshiamala et Evens Belleville coupables du meurtre du jeune Raymond Ellis dans une agression survenue au bar Aria, au centre-ville de Montréal, en 2005.

La Couronne réclame des peines de 12 et 11 ans de prison contre les deux hommes.  Tshiamala et Belleville ont déjà passé plusieurs années en prison, dont plusieurs ont compté en double, conformément à la loi en vigueur à cette époque. Les deux meurtriers auront vraisemblablement déjà purgé la majeure partie de leur peine.

Raymond Ellis avait été battu et poignardé à mort par une meute d'individus qui l'avaient pris, à tort, pour un membre d'un gang rival.

Cinq hommes avaient d'abord été interpellés dans cette affaire, puis libérés des accusations lors d'un premier procès. Les cinq suspects avaient été remis en liberté au milieu de leur procès, en raison d'un vice de procédure.

La juge Sophie Bourque, qui présidait le procès à l'époque, avait interrompu le processus après avoir découvert que la Couronne avait invoqué un prétexte pour demander un ajournement dans le but d'envoyer des agents doubles en prison. Cette opération visait à soutirer des aveux à un témoin important.

La Cour d'appel avait ordonné la reprise du procès deux ans plus tard.

Deux des accusés ont finalement reconnu leur culpabilité l'automne dernier. Un troisième a été acquitté et les deux derniers, John Tshiamala et Evens Belleville, ont été reconnus coupables par un jury.

Les deux hommes feront face à la déportation après avoir purgé leur peine.