NOUVELLES
11/03/2014 04:36 EDT | Actualisé 10/05/2014 05:12 EDT

Libye : le premier ministre coulé après la fuite d'un pétrolier nord-coréen

Le premier ministre de la Libye, Ali Zeidan, a perdu la confiance des parlementaires et est contraint de céder son poste. Les membres du Congrès général national (CGN) ont pris cette décision à la suite de l'annonce de l'évasion d'un pétrolier nord-coréen chargé de brut d'un port de l'est du pays.

Zeidan sera remplacé temporairement par le ministre de la Défense Abdullah al-Thinni. Un nouveau premier ministre sera élu d'ici deux semaines, a précisé un député indépendant.

Le premier ministre déchu était affaibli par des mois de lutte avec les islamistes. L'événement du jour, qui s'est produit au port d'Es Sider, contrôlé par les rebelles, a convaincu les parlementaires de passer à l'acte.

Zeidan avait pourtant affirmé lundi que la marine gouvernementale et des milices alliées avaient stoppé le pétrolier nord-coréen et étaient en train de l'escorter vers un port de l'ouest de la Libye, celui-là contrôlé par les autorités.

Le navire avait pénétré dans la zone contrôlée par les rebelles autonomistes samedi. Ceux-ci tentent d'y vendre du pétrole par eux-mêmes afin de profiter davantage des revenus de ce commerce. Cette région négligée sous la dictature Kadhafi demande aussi au gouvernement en place un statut autonome.