Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

La CIA "pourrait bien avoir violé" la Constitution américaine (sénatrice)

La CIA a illégalement fouillé les ordinateurs du Sénat pour y supprimer des documents relatifs au programme d'interrogatoire musclé de l'agence américaine d'espionnage, a accusé mardi une puissante sénatrice, évoquant une éventuelle violation de la Constitution.

"Je suis très inquiète, la fouille de la CIA pourrait bien avoir violé le principe de séparation des pouvoirs incarné dans la Constitution américaine, y compris la liberté d'expression et de débat", a déclaré la présidente de la commission du Renseignement du Sénat, Dianne Feinstein. "Elle pourrait avoir sapé le cadre constitutionnel essentiel à une tutelle efficace par le Congrès des activités de renseignement ou de toute autre fonction gouvernementale".

ico/are

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.