NOUVELLES
11/03/2014 12:52 EDT | Actualisé 11/05/2014 05:12 EDT

La Bourse se porte mieux en Europe: forte croissance des appels à l'épargne

LONDRES - Une importante agence de notation du crédit a constaté mardi que la valeur des nouvelles inscriptions en Bourse avait plus que triplé en 2013, un nouveau signe de la reprise économique en Europe.

Selon Standard & Poor's, 13 milliards d'euros sont apparus sur les marchés l'an dernier, en hausse par rapport à environ 4 milliards d'euros l'année précédente. Cette croissance a porté la valeur des premiers appels publics à l'épargne à sa moyenne des 10 dernières années — une période ayant connu de vastes variations, des jours radieux précédant la crise de 2008 aux temps sombres qui les ont suivi.

L'agence s'attend par ailleurs à ce que la reprise se poursuive cette année, à moins que survienne un choc économique ou financier.

Selon S&P, cette hausse est attribuable à la vigueur des marchés boursiers, à la demande contenue des investisseurs privés et à un optimisme quant aux perspectives économiques européennes.

Au cours des dernières années, les Bourses européennes ont souffert de la crise financière mondiale, puis des problèmes de dettes souveraines ayant touché plusieurs pays de la zone euro. Les conseils d'administration d'entreprises essayaient généralement d'éviter les approches jugées risquées.

Maintenant que les risques d'éclatement de l'union monétaire ont été grandement réduits et que la croissance économique est de retour, les entreprises cherchent de nouveaux moyens d'obtenir du financement pour profiter des perspectives de croissance.

Malgré la progression, la valeur des premiers appels publics à l'épargne est loin de son sommet des 10 dernières années, soit 36 milliards d'euros, atteint en 2007.