NOUVELLES
11/03/2014 05:48 EDT | Actualisé 11/05/2014 05:12 EDT

Inde: 16 policiers tués dans une attaque de rebelles maoïstes

Des rebelles maoïstes ont tué mardi au moins 16 membres des forces de sécurité indiennes dans une attaque dans l'Etat du Chhattisgarh (centre), ont indiqué des sources policières et une chaîne de télévision.

Des échanges soutenus de coups de feu ont éclaté entre les policiers et plusieurs dizaines de rebelles qui leur avaient tendu une embuscade à 400 km au sud de la capitale de l'Etat, Raipur, selon ses sources.

Cette attaque intervient moins d'un moins avant le début des élections législatives en Inde.

"Seize personnes ont été tuées dans cette confrontation", a indiqué à l'AFP une source policière sous couvert d'anonymat.

Selon la chaine CNN6IBN, au moins 20 policiers pourraient avoir été tués dans le guet-apens, les rebelles ayant déclenché une bombe au moment où les forces de sécurité conduisaient une opération de routine de sécurisation d'une route.

En mai, une autre attaque avait fait dans la même zone 24 morts au sein d'un convoi transportant des membres du parti du Congrès, au pouvoir en Inde, dont le président du parti dans cet Etat et son fils.

Cette dernière attaque fait craindre un regain de troubles à l'approche des élections qui se dérouleront en trois phases dans l'Etat du Chhattisgarh, les 10,17 et 24 avril.

La guérilla maoïste est active dans les régions rurales du Centre et de l'Est de l'Inde depuis 1967. Ils affirment représenter les paysans pauvres et les laissé-pour-compte de ces régions tribales.

Leur confrontation avec les autorités indiennes a fait des dizaines de milliers de morts.

str-co/ef/ia