NOUVELLES
11/03/2014 02:47 EDT | Actualisé 11/05/2014 05:12 EDT

Des membres de Pussy Riot appuient des manifestants-chanteurs du Wisconsin

MADISON, États-Unis - Des membres du groupe punk russe Pussy Riot demandent au procureur général du Wisconsin J.B. Van Hollen de laisser tomber les accusations contre des manifestants arrêtés pour avoir chanté dans l'édifice du Capitole.

Cette demande, présentée par deux membres du groupe dans une vidéo diffusée mardi, concernerait plus de 400 arrestations effectuées depuis l'été dernier.

Des manifestants chantent dans la rotonde du Capitole chaque jour depuis 2011. Ces chants ont commencé à se faire entendre lors de manifestations majeures organisées pour protester contre le projet du gouverneur Scott Walker de retirer les droits de négociation collective des travailleurs du secteur public.

Le groupe Pussy Riot a gagné en notoriété en protestant contre le gouvernement russe. Des membres du groupe ont fait plusieurs séjours en prison, plus récemment pendant les Jeux olympiques de Sotchi.

La porte-parole du procureur Van Hollen n'avait pas retourné les appels demandant des commentaires à ce sujet, mardi.