Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Crise en Ukraine: la déclaration d'indépendance de la Crimée est "illégale" (Espagne)

La déclaration d'indépendance de la Crimée, région du sud de l'Ukraine, est illégale, a affirmé mardi en Slovénie le ministre espagnol des Affaires étrangères, Juan Manuel Garcia-Margallo, appelant toutefois l'Union européenne à coopérer avec la Russie pour résoudre la crise.

La décision des autorités de Crimée de déclarer son indépendance de l'Ukraine est "nulle, illégale et viole les lois et pratiques internationales", a-t-il affirmé.

"L'Espagne considère que tout référendum, qui aurait des répercussions sur l'intégrité territoriale de l'Ukraine, est illégal", a ajouté le chef de la diplomatie espagnole, en marge d'une conférence à Brdo pri Kranju, au nord de Ljubjana.

Mardi, le Parlement pro-russe de Crimée a adopté une "déclaration d'indépendance", étape préalable avant le référendum de dimanche pour permettre son rattachement à la Russie.

L'Ukraine doit pouvoir décider elle-même de son propre avenir, a estimé Juan Manuel Garcia-Margallo, ajoutant qu'un accord d'association avec l'Union européenne, souhaité par les autorités de Kiev, n'excluait pas nécessairement une union douanière avec le Russie, soutenu par le président déchu Viktor Ianoukovitch.

"Nous devrions éviter toute mesure irréversible, tout divorce impossible à résoudre et toute escalade de la tension qui pourrait avoir des conséquences extraordinaires pour le monde entier", a-t-il précisé.

"La Russie reste un acteur mondial majeur, dont dépend le succès de dossiers aussi importants que le nucléaire iranien ou la crise syrienne", a-t-il ajouté.

bk/tba/fc

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.