Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Albanie: arrestation de sept personnes soupçonnées de recruter des volontaires pour la Syrie

La police albanaise a arrêté mardi dans différentes villes du pays sept personnes soupçonnées de "délits de terrorisme liés à la Syrie", a annoncé le parquet.

Les personnes arrêtées sont soupçonnées d'avoir recruté et entraîné des personnes pour les envoyer en Syrie, où sévit depuis trois ans un sanglant conflit entre les forces du régime du président Bachar al-Assad et celles de ses opposants, selon les médias de Tirana.

Au cours de l'opération policière qui s'est déroulée simultanément à Tirana, Elbasan(centre), Librazh (est) et Pogradec (sud-est), la police a saisi des armes et des munitions.

Selon différentes estimations, quelques 300 Albanais d'Albanie, du Kosovo et de Macédoine se sont rendus en Syrie pour y combattre aux côtés des opposants au président syrien.

Selon des experts albanais en matière de sécurité, ces combattants engagés en Syrie "ne sont pas des mercenaires, mais des volontaires convaincus qu'ils luttent pour une bonne cause (...) et qu'ils participent réellement à une guerre sainte en Syrie".

Au moins quatre ressortissants albanais sont morts dans les combats en Syrie depuis un an.

Le Parlement albanais doit examiner prochainement des amendements au code pénal prévoyant des peines allant jusqu'à dix ans de prison pour ceux qui participent à des conflits armées semblables à celui de Syrie.

bme-mat/cn/ia

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.