NOUVELLES
11/03/2014 11:27 EDT | Actualisé 11/05/2014 05:12 EDT

A trois mois du Mondial, Rio pacifie une nouvelle favela

La police de Rio va occuper jeudi une favela de la zone ouest de Rio, l'une des plus violentes de la ville, où depuis un mois deux gangs rivaux de trafiquants de drogue s'affrontent pour en prendre le contrôle, a-t-on appris mardi de source officielle.

L'occupation de la favela Vila Kennedy, où vivent près de 100.000 personnes, sera conduite par les troupes d'élite du Bope et du Bataillon de choc qui installeront dans la favela la 38ème Unité de police pacificatrice (UPP) sur les 40 prévues d'ici au Mondial.

Elle intervient à un moment de grande tension alors qu'un caïd local a changé de camp et tente de prendre le contrôle de Vila Kennedy. Depuis un mois, les trafiquants rivaux s'affrontent et sèment la panique au sein de la population locale.

Par ailleurs, certaines UPP ont été la cible d'attaques du crime organisé depuis plusieurs semaines. Un total de 16 policiers ont été tués depuis janvier.

Le secrétaire à la sécurité de Rio, José Mariano Beltrame, a indiqué dimanche que l'armée pourrait revenir dans les favelas "pacifiées" où les trafiquants résistent.

Le gouvernement de Rio a lancé depuis 2008 une campagne de sécurisation en vue de la Coupe du monde de football (du 12 juin au 13 juillet 2014) et des jeux Olympiques en 2016.

Les autorités ont "reconquis" de nombreuses favelas, en particulier dans la zone sud et touristique, auparavant aux mains des trafiquants de drogue qui y faisaient la loi depuis des décennies, et y ont implanté ces UPP.

Avec Vila Kennedy, 38 UPP comptant plus de 9.000 policiers auront été implantées dans 253 favelas, bénéficiant à plus de 1,5 million de personnes.

En six ans, les homicides ont chuté de 65% dans les favelas "pacifiées" et de 48% dans la métropole.

cdo/ag/ih