NOUVELLES
10/03/2014 02:02 EDT | Actualisé 10/05/2014 05:12 EDT

Libye: les autorités disent avoir arraisonné un pétrolier nord-coréen

Les autorités libyennes ont affirmé lundi avoir arraisonné un pétrolier battant pavillon nord-coréen qui tentait de quitter la Libye avec une cargaison de pétrole "illégale", achetée à des rebelles autonomistes de l'est libyen.

La marine et des forces d'ex-rebelles ont intercepté le navire qui devrait être conduit "vers un port sous contrôle de l'Etat", a indiqué à l'AFP une source militaire sous couvert de l'anonymat, une information confirmée par la présidence du Congrès général national (Parlement), selon la télévision libyenne Al-Nabaa.

Walid al-Tarhouni, le porte-parole des gardes des installations pétrolières a indiqué à Al-Nabaa que le navire était probablement conduit vers le port de Zawiyah, à 50 km à l'ouest de Tripoli, afin qu'il vide sa cargaison.

Des rebelles autonomistes tentaient depuis samedi d'exporter une cargaison de pétrole, jugée "illégale" par les autorités, sur ce navire.

Le gouvernement libyen avait annoncé dimanche avoir déployé des forces de la marine au large du port d'al-Sedra, dans l'est du pays, pour empêcher le pétrolier de quitter les eaux territoriales. La veille, le procureur général avait ordonné l'arrestation du navire et de son équipage.

bra-ila/cbo