NOUVELLES
10/03/2014 12:53 EDT | Actualisé 09/05/2014 05:12 EDT

Les élections générales en Nouvelle-Zélande fixées au 20 septembre

Le Premier ministre de Nouvelle-Zélande, John Key (centre droit), qui tentera de décrocher un troisième mandat consécutif, a annoncé lundi que les élections générales se tiendraient le 20 septembre prochain.

"Le parti National mènera campagne avec détermination sur son bilan et s'engagera à poursuivre les progrès qu'enregistre la Nouvelle-Zélande", a déclaré à la presse le Premier ministre, au beau fixe dans les sondages.

Cet ancien banquier en investissement a toutefois prédit une bataille serrée, affirmant "ne rien prendre pour acquis".

Il a affirmé que son gouvernement avait permis au pays de se redresser après la crise financière mondiale et le tremblement de terre de 2011 à Christchurch, dans l'île du sud, qui avait fait plus de 180 morts.

"Ensemble, nous reconstruisons Christchurch, notre économie et nos finances. La Nouvelle-Zélande est désormais remise sur de bons rails et je suis fier du travail que nous avons accompli", a déclaré John Key.

Les élections précédentes avaient eu lieu en novembre 2011 mais le chef de l'exécutif a indiqué qu'il avait souhaité avancer ce scrutin à septembre, compte tenu de la réunion du G20 en novembre en Australie, à laquelle participera la Nouvelle-Zélande.

Le mois dernier, un sondage a crédité le parti National de M. Key de 51% des intentions de vote, contre 34% aux Travaillistes et 8% aux Verts.

John Key devrait en outre s'exprimer plus tard dans la semaine sur la tenue le même jour que les élections générales, d'un référendum visant à ôter du drapeau national l'étendard britannique, symbole de l'ancienne puissance coloniale.

ns/mp/cw/gab/jr