NOUVELLES
10/03/2014 12:15 EDT | Actualisé 09/05/2014 05:12 EDT

LE MONDE EN BREF DU 10 MARS

Voici le Monde en bref du lundi 10 mars à 04h00 GMT:

HO CHI MINH-VILLE - L'aviation vietnamienne a repéré dimanche soir au large de ses côtes de possibles débris du Boeing 777 de Malaysia Airlines disparu avec 239 personnes à bord, alors que la Malaisie a ouvert une enquête pour terrorisme.

Le pilote d'"un avion vietnamien dit avoir découvert deux objets brisés, semblant appartenir à un avion" au large de l'île de Tho Chu, a dit à l'AFP un haut responsable.

Des bateaux seront dépêchés lundi sur place, à la limite des eaux territoriales vietnamiennes et malaisiennes. C'est dans cette même zone de la mer de Chine du sud que deux traînées de carburant de plusieurs kilomètres avaient été découvertes.

Cette annonce confirmerait le pire pour les familles des 239 personnes qui étaient à bord, près de 48 heures après la disparition de l'avion.

D'autant que l'hypothèse d'une attaque terroriste s'est renforcée avec l'annonce par la Malaisie d'une enquête sur quatre personnes suspectes à bord du vol MH370 effectuant la liaison entre Kuala Lumpur et Pékin. Parmi eux, au moins deux passagers ont utilisé des passeports européens volés.

KIEV - Vladimir Poutine a défendu le droit de la région séparatiste ukrainienne de Crimée à être rattachée à la Russie tout en affirmant chercher une "solution diplomatique" à la crise ukrainienne, dont l'un des premiers signes tangibles pourrait être dès lundi l'évocation d'un "groupe de contact" voulu par les Occidentaux.

Londres a précisé que le président russe avait assuré au Premier ministre britannique David Cameron "vouloir trouver une solution diplomatique à la crise" et a déclaré qu'il parlerait avec son chef de la diplomatie Sergueï Lavrov d'un "groupe de contact".

"Le président Poutine a reconnu qu'il était dans l'intérêt de nous tous d'avoir une Ukraine stable", a déclaré Downing Street dans un communiqué

Lors d'entretiens téléphoniques avec la chancelière allemande Angela Merkel et M. Cameron, le maître du Kremlin avait affirmé que les "mesures" prises par les autorités de Crimée respectaient le "droit international", malgré les critiques des Américains et des Européens qui qualifient d'"illégale" l'initiative du Parlement local d'organiser le 16 mars un référendum pour le rattachement de la péninsule à la Russie.

KIEV - Des milliers d'Ukrainiens se sont rassemblés dans le parc Taras Chevtchenko avant de marcher vers la place Maïdan, théâtre pendant trois mois d'un mouvement de contestation sévèrement réprimé par la police avec une centaine de morts avant la chute du président Viktor Ianoukovitch et sa fuite en Russie.

SEBASTOPOL - Des heurts sont survenus dimanche à Sébastopol entre les partisans de Moscou et les soutiens de Kiev dans cette ville de Crimée, à l'issue d'un rassemblement d'ukrainophones pour l'anniversaire du poète ukrainien Taras Chevtchenko.

DONETSK - Près de 10.000 manifestants pro-russes se sont rassemblés dimanche à Donetsk, fief russophone de l'Est de l'Ukraine, signant une nouvelle démonstration de force et contraignant le leader pro-européen Vitali Klitschko à annuler un meeting.

KIEV - Le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk a annoncé dimanche qu'il se rendrait cette semaine aux Etats-Unis pour discuter d'une sortie de la crise autour de la Crimée occupée depuis plus d'une semaine par les forces russes

BOGOTA - Les Colombiens ont apporté dimanche un soutien en demi-teinte au processus de paix avec les Farc, en conservant une majorité relative au président Juan Manuel Santos, désormais confronté à la forte opposition de son prédecesseur Alvaro Uribe à l'issue des législatives, selon un décompte officiel.

SAN SALVADOR - L'ancienne guérilla de gauche du Salvador a tenté dimanche de conserver la présidence du pays, mais l'écart avec la droite s'est réduit au fil du dépouillement, chaque camp proclamant sa victoire tandis que le Tribunal électoral demandait que personne ne se déclare vainqueur.

TEHERAN - La chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton a mis en garde dimanche à Téhéran contre tout excès d'optimisme dans le règlement global du dossier nucléaire iranien, affirmant que les négociations étaient difficiles et sans "garantie de succès".

JDEIDET YABUS - Un groupe de religieuses capturées par les rebelles dans la ville syrienne de Maalula en décembre dernier ont été libérées lundi matin à la suite d'une médiation libano-quatarie et remises aux autorités syriennes en échange de la liberté de 150 prisonnières du régime syrien, selon une organisation locale des droits de l'Homme.

HILLA (Irak) - Un kamikaze a fait détoner un minibus bourré d'explosifs au milieu d'une file de voitures à un barrage policier au sud de Bagdad, tuant 37 personnes, dernier épisode en date des violences qui ensanglantent le pays à moins de deux mois des législatives.

EILAT (Israël) - L'armée israélienne a annoncé dimanche avoir découvert 40 roquettes d'une portée de 160 km à bord du bateau intercepté mercredi en mer Rouge et transportant, selon Israël, des armes envoyées par l'Iran vers Gaza.

MEXICO - Le Mexicain Nazario Moreno, alias "El Chayo", chef des narcotrafiquants du Michoacan, dans l'ouest du Mexique, donné pour mort depuis 2010, a été abattu dimanche lors d'un affrontement avec les militaires, selon une source gouvernementale.

ADEN - Quarante-deux migrants africains clandestins se sont noyés dimanche dans le naufrage de leur embarcation au large des côtes méridionales du Yemen, a annoncé le ministère de la Défense.

FESSENHEIM (France) - Plusieurs milliers d'antinucléaires français, allemands et suisses se sont rassemblés dimanche sur des ponts du Rhin, à l'occasion du troisième anniversaire de la catastrophe de Fukushima au Japon, pour réclamer la fermeture de la doyenne des centrales nucléaires françaises à Fessenheim (est).

BRUXELLES - Le Belge Gerard Mortier est décédé à l'âge de 70 ans après avoir mené la carrière de patron d'opéra la plus brillante et tumultueuse des trente dernières années.

PARIS - La météorite géante qui a frappé la Terre voici 65 millions d'années n'a pas seulement éradiqué les dinosaures et d'innombrables autres espèces terrestres, elle a aussi provoqué des pluies acides qui ont rendu invivable la surface des océans, selon une étude publiée dimanche dans la revue Nature Geoscience.

mpd/jr