NOUVELLES
10/03/2014 02:22 EDT | Actualisé 10/05/2014 05:12 EDT

La FIS et la famille du skieur acrobatique Nik Zoricic parviennent à un accord

TORONTO - Les avocats de la famille de Nik Zoricic ont révélé qu'ils sont parvenus à un accord avec la Fédération internationale de ski au sujet de la mort du skieur canadien lors d'une épreuve de ski cross en 2012.

La firme d'avocats de Toronto Dandon Recht a précisé que la fédération versera 250 000 $ CAN sur cinq ans à la Fondation Nik Zoricic, qui vise à améliorer la sécurité des skieurs.

Le règlement a été annoncé, lundi, jour de l'anniversaire de l'accident fatal de Zoricic, âgé de 29 ans, à Grindelwald, en Suisse.

Il a subi de graves blessures à la tête quand il a quitté la piste à la réception du dernier saut et qu'il est retombé dans les filets de sécurité.

La firme d'avocats a précisé que toutes les parties «acceptent maintenant que Nick n'était pas responsable de sa mort.»

Dans une lettre adressée à sa famille, la FIS a dit que l'amélioration de la sécurité «sera considérée comme l'héritage de Nik Zoricic au sport.»