NOUVELLES
10/03/2014 05:36 EDT | Actualisé 10/05/2014 05:12 EDT

Il y aura de nouveaux champions à Indian Wells, où Wozniak avance au tableau

INDIAN WELLS, États-Unis - La Québécoise Aleksandra Wozniak a progressé au tableau à Indian Wells, lundi, lors d'une journée fertile en surprises de taille à ce tournoi.

Après que la championne en titre Maria Sharapova ait baissé pavillon contre Camila Giorgi, le monarque de 2013, Rafael Nadal, a dû s'avouer vaincu contre Alexandr Dolgopolov, à l'Omnium BNP Paribas.

Wozniak est quant à elle passée au quatrième tour en l'emportant 6-1, 6-7 (3) et 6-0 contre Anastasia Pavlyuchenkova, 21e tête de série.

Le favori Rafael Nadal a été surpris par l'Ukrainien Dolgopolov, qui l'a battu 6-3, 3-6 et 7-6 (5). Les deux joueurs ont récolté quatre bris, mais Dolgopolov a profité de sa puissance au service pour obtenir 11 as, neuf de plus que Nadal.

Le prochain rival du 31e joueur au monde sera l'Italien Fabien Fognini, qui a vaincu le Français Gaël Monfils 6-2, 3-6 et 7-5.

Chez les dames Giorgi, une qualifiée italienne, a écarté Sharapova 6-3, 4-6 et 7-5, méritant son tout premier gain contre une joueuse du top 5.

Giorgi, 79e raquette mondiale, aura comme prochaine rivale sa compatriote Flavia Pennetta, victorieuse 6-4, 3-6 et 6-1 contre Samantha Stosur, de l'Australie.

La Russe Sharapova, quatrième tête de série, s'est inclinée en un peu plus de deux heures et demie. Elle a réussi sept bris, mais Giorgi a trouvé le moyen d'en signer un de plus. Celle-ci a triomphé à sa première balle de match, quand sa rivale a envoyé un lob trop loin.

Wozniak, qui a été aux prises avec une blessure à l'épaule pendant plus d'un an, aura toutefois un sérieux test lors de son prochain affrontement, puisqu'elle sera confrontée à la numéro deux mondiale, la Chinoise Na Li. La favorite a défait la Tchèque Karolina Pliskova, 6-3 et 6-4.

C'est la première fois depuis la fin de 2012, alors qu'ont commencé ses problèmes à l'épaule, que Wozniak, 241e au monde, va plus loin que le deuxième tour d'un tournoi de la WTA.

«Ç'a été difficile depuis un an et demi avec mon épaule, a dit la Blainvilloise. J'ai livré un bon match. Les Russes sont toujours coriaces, alors je devais offrir mon meilleur tennis. J'ai essayé de frapper les balles plus tôt en troisième manche. Je ne voulais pas qu'elle conserve l'élan qu'elle a pris au deuxième set.»

Wozniak a mis un peu moins de deux heures pour l'emporter. Elle a commis 10 doubles fautes, mais a concrétisé neuf de ses 13 occasions de bris.

La Québécoise s'est montrée bien satisfaite de sa tenue en Californie jusqu'ici.

«Ça va très bien, je suis contente, a t-elle dit. Je fais des progrès à chaque match, étape par étape. Je recommence à jouer de façon agressive et ça me donne de la confiance.»

L'Ontarien Milos Raonic, 10e tête de série, a vaincu le Colombien Alejandro Falla 6-4 et 6-3, accédant lui aussi au quatrième tour.

Le Canadien a eu l'avantage 11-1 pour les as, en plus de remporter 83 pour cent des points disputés sur son premier service.

Raonic a converti deux occasions de bris sur quatre, tandis que son rival a échoué lors de ses deux chances du même genre.

Raonic en est à son premier tournoi en plus d'un mois, à la suite d'une blessure à la cheville.

«Je joue de mieux en mieux à chaque match, a dit le Canadien. Je suis heureux de voir que je joue aussi bien aussi rapidement.»

Raonic avait aussi battu Falla à leur seul duel précédent, à Barcelone il y a deux ans.

Le prochain adversaire du tennisman de Thornhill sera le champion de Wimbledon Andy Murray, qui a défait le Tchèque Jiri Vesely 6-7 (2), 6-4 et 6-4.

Raonic a prévalu deux fois en trois rencontres face à l'Écossais, le plus récemment en 2012, en demi-finale à Tokyo.

À 20 ans, Vesely est le plus jeune membre du top 100 (77e) et Murray, cinquième tête de série, a eu besoin de deux heures et 48 minutes pour s'en défaire.

Le Suisse Roger Federer a prévalu 7-6 (7) et 7-6 (2) contre le Russe Dmitry Tursunov. Chacun des joueurs a brisé l'autre deux fois sur trois, mais Tursunov n'a pas aidé sa cause en commettant six doubles fautes, contre une seule pour le gagnant de 17 tournois majeurs.

Federer a mis la touche finale à son gain avec un as. Il trouvera sur sa route Tommy Haas ou Kei Nishikori, qui s'affrontaient plus tard lundi.

Stanislas Wawrinka, compatriote de Federer et troisième tête de série, n'a pris que 49 minutes pour éliminer l'Italien Andreas Seppi 6-0 et 6-2, obtenant sept as et cinq bris.