NOUVELLES
10/03/2014 12:14 EDT | Actualisé 10/05/2014 05:12 EDT

Corée du Nord : Kim Jong-un élu à l'unanimité aux législatives

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a été élu député en récoltant 100 % des suffrages exprimés dans sa circonscription aux législatives de dimanche.

Tout comme les autres candidats du seul parti autorisé en Corée du Nord, Kim Jong-un a récolté toutes les voix exprimées par tous les électeurs inscrits de sa circonscription.

L'homme fort du régime qui cumulait déjà les fonctions de commandant suprême des forces armées et président de la Commission de défense nationale est officiellement devenu député de la circonscription 111 à l'Assemblée suprême du peuple.

Il s'agit de la première élection à être tenu en Corée du Nord depuis la mort de Kim Jong-il, en décembre 2011, père de Kim Jong-un.

Selon l'agence de presse officielle KCNA, le résultat de cette élection est « l'expression [...] du soutien absolu du peuple et de sa confiance profonde dans le dirigeant suprême Kim Jong-un ».

La circonscription 111 ou dite du « mont Paektu » est celle où son grand-père, Kim Il-sung, et son père se sont présentés avant lui.


L'historiographie officielle du régime veut que Kim Jong-il soit né sur cette montagne en 1942.

Les élections législatives se tiennent une fois tous les cinq ans en Corée du Nord. Et le Parlement se réunit une ou deux fois par année pour adopter les budgets et entériner les décisions prises par le parti.

La soeur de Kim Jong-un gagne de l'influence

Par ailleurs, la sœur cadette du dictateur prend du galon dans la hiérarchie du régime qui dirige le pays. Kim Yo-jong, qui serait âgée de 26 ans, a été présentée dimanche aux côtés de son frère comme une « haute responsable » du régime.

Bien que ses fonctions n'aient pas été révélées par la télévision nord-coréenne, des rumeurs veulent qu'elle soit chargée des événements au cabinet de Kim Jong-un.