NOUVELLES
10/03/2014 12:55 EDT | Actualisé 09/05/2014 05:12 EDT

ATP/WTA - Indian Wells: sale temps pour les têtes de série

Le tournoi Masters 1000 d'Indian Wells a perdu quelques sérieux clients dimanche avec les éliminations de Berdych, Tsonga et le forfait de Del Potro, épidémie qui n'a pas touché le N.2 mondial, Novak Djokovic.

La journée a commencé par l'annonce du forfait de Juan Martin del Porto par le finaliste 2013 lui-même.

"Mon poignet ne me permet pas de jouer", a regretté le 7e joueur mondial qui souffre du poignet gauche depuis l'Open d'Australie où il avait atteint les quarts de finale.

Il avait déjà déclaré forfait la semaine précédente lors du tournoi de Dubaï.

"Cela me fait encore très mal, je ne me sens pas à 100%", a expliqué l'Argentin qui a déjà vu sa carrière perturber par une blessure au poignet droit.

Le Central a vu ensuite un autre joueur du top 10, Tomas Berdych, passer à côté de son match contre l'Espagnol Roberto Bautista Aguts, 53e mondial, 4-6, 6-2, 6-4.

Le Tchèque de 28 ans, tête de série N.4 et 5e joueur mondial, avait atteint le dernier carré en 2013 à Indian Wells où il s'était incliné face au futur vainqueur, l'Espagnol Rafael Nadal.

Troisième membre du top 10 éliminé dimanche, le Français Jo-Wilfried Tsonga, méconnaissable face à son compatriote Julien Benneteau 6-4, 6-4.

"Je suis frustré, forcément, quand, à mon niveau, tu fais des matches comme ca, ca fait bizarre", a constaté le 10e joueur mondial, qui ne parvient pas à trouver d'explications à sa mauvaise passe.

- Plus de 3 h pour Cornet -

Il faut également citer un autre Français Gilles Simon, les Allemands Philipp Kohlschreiber et Florian Mayer, le Croate Ivan Dodig et le Canadien Vasek Pospisil, tous battus, soit un total de huit têtes de série disparus en quelques heures.

Djokovic, lui, a tenu son rang face au Roumain Victor Hanescu qu'il a battu en deux sets 7-6 (7/1), 6-2.

Mais le Serbe a trouvé à redire à sa entrée en douceur dans le tournoi: "Mon service n'a pas très bien fonctionné, mes retours n'étaient pas non plus très bons", a-t-il regretté.

Richard Gasquet a eu une entrée en matière encore plus paisible.

Le N.1 français et 9e joueur mondial menait 6-0, 2-0 quand son adversaire, le Russe Teymuraz Gabashvili, a jeté l'éponge.

Gasquet pourrait être le grand bénéficiaire des faillites des autres têtes de série et pourrait retrouver dans le dernier carré Djokovic.

Dans le tableau féminin, la logique a été respectée avec les qualifications sans surprise de la Polonaise Agnieszka Radwanska, de la Roumaine Simona Halep ou encore de la Danoise Caroline Wozniacki.

Sous le soleil de plomb d'Indian Wells, la Française Alizé Cornet est venue à bout après plus de trois heures de jeu de l'Espagnol Carla Suárez Navarro, non sans avoir repoussé trois balles de match 6-7 (4/7), 7-5, 6-3.

jr/mpd