NOUVELLES
09/03/2014 03:24 EDT | Actualisé 08/05/2014 05:12 EDT

Retour de la LNH à Québec : PKP dit laisser le dossier entre bonnes mains

Le fait que Pierre Karl Péladeau quitte ses fonctions chez Québecor et fasse le saut en politique avec le Parti québécois ne semble pas changer la donne en ce qui concerne la candidature de Québec pour l'obtention éventuelle d'une équipe professionnelle de la Ligue nationale de hockey (LNH).

Flanqué de la première ministre sortante Pauline Marois, Pierre Karl Péladeau a confirmé dimanche qu'il se présente sous la bannière péquiste dans la circonscription de Saint-Jérôme, annonçant du même coup sa démission à tous ses postes électifs, dont celui chez Québecor.

Selon Pierre Karl Péladeau, le fait de se retirer de l'entreprise n'aura aucune répercussion négative quant au retour d'une éventuelle équipe de la LNH dans la capitale.

Pierre Karl Péladeau a tenu à préciser que la récente entente conclue entre la LNH, le Groupe Rodgers Communications et le Groupe TVA concernant les droits de diffusion représente un pas dans la bonne direction concernant le retour d'une équipe professionnelle à Québec.

Pierre Karl Péladeau estime aussi que la solidité du plan d'affaires de Québecor demeure la même, malgré son retrait de l'entreprise.

« Je suis confiant que la Ligue comprend le modèle d'affaires de Québecor et que ce modèle d'affaires va faire en sorte de permettre à la Ligue nationale et toutes les parties prenantes autour de la Ligue nationale de s'enrichir et donc en conséquence, que la candidature de la ligue nationale demeure une excellente et très bonne candidature », a-t-il affirmé.

Pierre Karl Péladeau dit ne pas s'inquiéter outre mesure pour la suite des choses. Il dit laisser le dossier entre bonnes mains. « C'est un plan d'affaires qui est justement bien maîtrisé par l'ensemble de la direction de Québecor », a-t-il fait savoir.