NOUVELLES
09/03/2014 05:30 EDT | Actualisé 09/05/2014 05:12 EDT

Mort du vice-président afghan

Le vice-président afghan, Mohammad Qasim Fahim, un puissant allié du président Hamid Karzaï, s'est éteint dimanche de causes naturelles, a annoncé le porte-parole de la présidence.

Nommé vice-président en 2009, Mohammad Qasim Fahim était un ancien commandant de l'Alliance du Nord de feu Ahmad Shah Massoud, qui avait combattu les talibans pendant la guerre civile afghane.

« Le maréchal M.Q. Fahim est mort. Que son âme repose en paix », a écrit le porte-parole, Aimal Faizi, sur son compte Twitter.

L'ancien ministre de la Défense était l'un des principaux soutiens de Hamid Karzaï et un homme discret dont l'avis pesait cependant considérablement dans les coulisses de la politique afghane grâce, notamment, au large soutien dont il bénéficiait auprès des anciens combattants de l'Alliance du Nord, soulignent les experts.

« Karzaï, Fahim et les Américains ont été les trois grands centres du pouvoir en Afghanistan depuis 2001 », souligne Kate Clarke, du centre de réflexion Afghanistan Analysts Network à Kaboul.

Mohammad Qasim Fahim n'avait pas clairement exprimé sa préférence en vue de l'élection présidentielle prévue le 5 avril, à laquelle Hamid Karzaï ne peut pas être candidat à un troisième mandat.