NOUVELLES
09/03/2014 04:23 EDT | Actualisé 09/05/2014 05:12 EDT

Le Pérou n'extradera qu'en 2038 le Néerlandais condamné Van der Sloot

Le Pérou a accepté d'extrader vers les Etats-Unis le Néerlandais Joran Van der Sloot, principal suspect dans la disparition d'une jeune Américaine en 2005, mais l'extradition n'interviendra pas avant 2038, selon une décision du gouvernement rendue publique dimanche.

Cette décision met un terme à une longue procédure de deux ans. Un tribunal de l'Alabama, notamment, avait engagé des poursuites contre Van der Sloot, aujourd'hui âgé de 26 ans, pour extorsion et fraude au détriment d'Elizabeth Ann Holloway, mère de la jeune Natalee Holloway, disparue en 2005 dans l'île antillaise d'Aruba dans des circonstances qui font du jeune Néerlandais le principal suspect.

Joran Van der Sloot, purge actuellement une peine de prison de 28 ans au Pérou après avoir été condamné pour le meurtre en 2010 d'une jeune Péruvienne de 21 ans, Stephany Flores.

La victime avait été frappée puis étranglée dans une chambre d'hôtel de Lima, où elle avait suivi le jeune homme après une soirée dans un casino.

Le Néerlandais ne sera pas remis immédiatement aux autorités américaines car il devra auparavant avoir purgé sa peine pour homicide, a décidé le ministère de la justice.

La Cour suprême du Pérou avait déjà accepté en 2012 la demande d'extradition vers les Etats-Unis de Joran Van der Sloot, mais seulement après qu'il aurait purgé sa peine au Pérou.

ljc/dg/ih