NOUVELLES
09/03/2014 08:44 EDT | Actualisé 09/05/2014 05:12 EDT

Le marché allemand de la high-tech soutenu par les logiciels et les smartphones

Le marché allemand de la high-tech devrait renouer avec la croissance en 2014, mais plus lentement que le marché mondial, avec une progression surtout nourrie par les logiciels, les ventes de tablettes et de smartphones, a expliqué dimanche la fédération professionnelle du secteur Bitkom.

Si le secteur allemand de la high-tech devrait regagner 1,7% en 2014 après un recul de 0,5% en 2013, "nous observons une grande divergence d'évolution au sein de la branche", a souligné le président du Bitkom, Dieter Kempf, lors d'une conférence de presse tenue pour l'ouverture du salon des technologies de l'information et de la communication (Cebit) à Hanovre (nord).

Le chiffre d'affaires total du secteur en Allemagne devrait atteindre 153,4 milliards d'euros cette année. Au niveau mondial, le marché des technologies de l'information et de la communication est attendu à presque 3.000 milliards d'euros, en hausse de 4,5%, après +3,8% en 2013, selon les projections de l'Observatoire européen des technologies de l'information (EITO).

En Allemagne, ce sont les logiciels, les services informatiques, les smartphones et les tablettes qui vont tirer le marché, a expliqué M. Kempf.

Parmi les principaux segments du marché de la high-tech, celui des télécoms devrait signer une croissance de 5% à 1.740 milliards d'euros au niveau mondial, mais de seulement 0,4% à l'échelle de l'Allemagne, avec une croissance plus dynamique des infrastructures télécoms et surtout des smartphones dont le boom se poursuit alors que les services sont à la peine, en raison d'une baisse du tarif des communications et des forfaits.

Dans le domaine des technologies de l'information, le marché mondial devrait gagner 3,8% à 1.200 milliards d'euros, avec une croissance de 6,2% pour les logiciels et de 3,9% pour les services informatiques. En revanche, les ventes de matériel informatique devraient continuer à souffrir d'une demande en berne pour les ordinateurs de bureau (-5,7%) et les ordinateurs portables (-4,3%). La maigre croissance de 1,6% du chiffre d'affaires du matériel informatique sera essentiellement due aux tablettes.

La tendance est similaire pour l'Allemagne, avec une croissance des technologies de l'information attendue à 2,9%, avec une quasi-stagnation du matériel informatique maintenu à flot uniquement grâce aux ventes de tablettes alors que celles de logiciels devraient gagner 5,3%.

Le secteur de la high-tech comprend également une partie de l'électronique grand public, avec notamment les téléviseurs, caméras, lecteurs DVD, etc. Après plusieurs années de recul, cette branche pourrait renouer en Allemagne avec une faible croissance de 1,2% en 2014, anticipe le Bitkom, grâce aux nouvelles générations de consoles de jeux et à la Coupe du monde de football qui devrait soutenir les ventes de télévisions.

Les Etats-Unis restent à la tête de la high-tech mondiale, avec 27% du marché mondial, quand l'Europe en occupe 21%, dont 4,1% pour l'Allemagne. La Chine détient 10,8% du marché et le Japon vient après avec 7,7%.

Inde, Chine et Brésil devraient se montrer les plus dynamiques sur ce marché cette année, avec des niveaux de croissance respectifs de 12%, 11,3% et 9,2% alors que celui des Etats-Unis s'inscrit à 4% et celui de l'Europe dans son ensemble à environ 1,3%.

Le plus important salon de technologies au monde, le Cebit, réservé pour la première fois uniquement aux professionnels, sera inauguré dimanche soir à Hanovre par la chancelière allemande Angela Merkel et le Premier ministre britannique David Cameron, avant d'ouvrir ses portes de lundi à vendredi.

maj/elr/bap