NOUVELLES
09/03/2014 09:28 EDT | Actualisé 09/05/2014 05:12 EDT

Italie - 27e journée: la Juventus prend date

La Juventus Turin a remporté le premier de ses trois matches en dix jours contre la Fiorentina (1-0) et assommera le Championnat d'Italie si l'AS Rome ne gagne pas à Naples, dimanche soir (19h45 GMT) lors de la 27e journée.

Coup double pour la Juve

Outre le petit avantage psychologique sur la Fiorentina avant le 8e de finale d'Europa League, la Juve a peut-être fait un pas décisif vers le titre. Grâce à ce 14e succès d'affilée à domicile, le 17e en 19 matches de championnat, elle porte à 14 points son avance sur la Roma. "Cette victoire est très importante pour nous dans l'optique du titre, a dit Paul Pogba, c'est la Juve que nous voulons. Contre la Fiorentina, nous devons jouer comme ça, agressifs, compacts". La "Vieille Dame" doit son succès à un chef d'oeuvre de Kwadwo Asamoah: roulette derrière son pied d'appui pour effacer Juan Cuadrado et frappe ricochant sur la lucarne avant de rentrer, laissant de marbre Neto (42). La Juve a donc vengé sa seule défaite de l'année en Serie A, 4-2 à Florence alors qu'elle menait 2-0.

L'Inter confirme

Les "Nerazzurri" vont mieux. Ils ont remporté contre le Torino (1-0) leur troisième match en cinq journées, et confirmé le bon nul obtenu à la Roma (0-0) la semaine précédente. Grâce à un très beau but argentin, lancement d'Esteban Cambiasso pour tête acrobatique de Rodrigo Palacio, l'Inter a confirmé qu'elle allait mieux, dans le jeu comme dans la comptabilité. Cette victoire permet à l'équipe de Walter Mazzarri de revenir à une longueur de la Fiorentina à la quatrième place, de distancer le "Toro", désormais à huit longueurs, et de profiter du faux-pas de la Lazio à Rome contre l'Atalanta Bergame (1-0). Seul Parme parvient à suivre le train de l'Inter.

Parme remporte son duel

Dans la course à l'Europa League, Parme a battu son concurrent le Hellas Vérone (2-0) et aligné un 15e match sans défaite, série record du club. Menant rapidement grâce à un but du Français Jonathan Biabiany, un de ses meilleurs joueurs cette saison, Parme, qui fête son centenaire, a pris la sixième place et 3 points d'avance à son adversaire. Antonio Cassano (Parme) a remporté contre Luca Toni (Vérone) le duel des anciens internationaux, il est à l'origine du second but, son lob a frappé le poteau avant d'être converti en but par Ezequiel Schelotto. Les "Ducs" en sauront plus sur la légitimité de leurs ambitions lors des cinq prochaines journées où ils affrontent le Milan, la Juventus, la Lazio et le Napoli.

eba/jde