NOUVELLES
09/03/2014 05:33 EDT | Actualisé 09/05/2014 05:12 EDT

Des membres de la communauté canado-ukrainienne manifestent à Ottawa

OTTAWA - Des membres de la communauté canado-ukrainienne ont fait pression auprès des plus grandes puissances mondiales dimanche pour tenter de convaincre la Russie de retirer ses troupes de la Crimée.

Des dizaines de manifestants ont défilé pendant la journée devant les ambassades de la Chine, de la France, des États-Unis et du Royaume-Uni à Ottawa pour exhorter les signataires de l'accord de désarmement nucléaire de 1994 à tenir parole.

Un conseiller du président Poutine suggérait jeudi que Moscou pourrait se servir de cet accord pour justifier l'envoi de troupes en Ukraine afin de protéger la population habitant la péninsule de la Crimée.

Le Mémorandum de Budapest, signé dans un premier temps par la Russie, les États-Unis et le Royaume-Uni, garantissait la sécurité de l'Ukraine si Kiev consentait à détruire ses armes nucléaires.

La Chine et la France ont plus tard rejoint les autres signataires de l'accord.