NOUVELLES
09/03/2014 01:00 EST | Actualisé 09/05/2014 05:12 EDT

Avion disparu: les secours auraient trouvé l'une des portes de l'appareil

KUALA LUMPUR, Malaysia - Les autorités vietnamiennes scrutant l'océan pour y retrouver un Boeing 777 porté disparu ont repéré dimanche un objet qui pourrait bien être l'une des portes de l'appareil, alors que les agences de renseignement de la planète joignaient leurs efforts à l'enquête sur les deux passagers étant montés à bord avec des passeports volés.

Plus d'une journée et demie après que le vol MH370 de Malaysia Airlines eut été porté manquant, aucun débris de l'avion n'a été retrouvé, et les dernières minutes précédant la disparition demeurent mystérieuses. L'avion, qui transportait 239 personnes — dont deux Canadiens — a perdu le contact avec les contrôleurs au sol quelque part entre la Malaisie et le Vietnam après le décollage de Kuala Lumpur, samedi matin, en direction de Pékin.

Le journal d'État Thanh Nien cite le lieutenant-général Vo Van Tuan, selon qui, les équipes de secours volant à basse altitude auraient aperçu ce qui pourrait être une porte. Le tout a été trouvé à environ 90 kilomètres de l'île de Tho Chu, dans la même région où des traînées de carburant ont été découvertes samedi.

Le lieutenant-général a précisé que deux navires de la police maritime se rendaient sur place.

L'appareil manquant aurait plongé alors qu'il circulait à une altitude de croisière sous de bonnes conditions météorologiques, et les pilotes n'ont pas été en mesure ou n'ont pas eu le temps d'envoyer un signal de détresse — toutes des circonstances inhabituelles lors d'un écrasement possible d'un avion de ligne moderne piloté par un professionnel.

Le chef de l'armée de l'air de Malaisie, Rodzali Daud, a mentionné que le radar indiquait que l'avion aurait pu faire demi-tour, mais n'a pas donné plus d'informations à ce sujet.

Selon le président de Malaysia Airlines Ahmad Jauhari Yahya, les pilotes doivent informer le transporteur aérien lorsqu'ils font demi-tour. Un tel signal n'aurait pas été transmis. En fait, a-t-il dit, il n'y a eu aucun signal de détresse.

Les autorités vérifiaient également l'identité de deux personnes ayant monté à bord avec des passeports volés. Samedi, les ministres des Affaires étrangères de l'Italie et de l'Autriche ont déclaré que les noms de deux citoyens listés sur le manifeste de vol correspondaient à ceux de deux personnes ayant rapporté un vol de passeport en Thaïlande. Au dire de responsables, toutefois, la priorité est de retrouver l'avion; cela pourrait d'ailleurs, dit-on, aider à l'enquête sur ces deux passagers mystérieux.