Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Ukraine: le consulat polonais à Sébastopol évacué (Sikorski)

Le consulat polonais à Sébastopol a été évacué en raison de "tensions" provoquées par les forces armées russes en Crimée, a annoncé samedi le ministre polonais des Affaires étrangères, Radoslaw Sikorski.

"En raison de tensions provoquées par les forces armées russes, nous avons à contre-coeur évacué notre consulat à Sébastopol, en Crimée", a écrit le ministre sur son compte Twitter, sans préciser de quelles tensions il s'agissait.

Interrogé par l'AFP sur leur nature, le porte-parole du ministère Marcin Wojciechowski, s'est refusé à tout commentaire.

"Tous les employés de notre consulat ont été évacués, ils sont actuellement tous en sécurité", s'est-il borné à dire.

Par ailleurs, le ministère dans un communiqué publié sur son site a une nouvelle fois appelé les citoyens polonais séjournant en Crimée "à quitter ce territoire en raison d'imprévisibilité de la situation sur ce territoire".

Le consulat polonais était la seule représentation diplomatique d'un pays de l'UE en Crimée, a souligné Wojciechowski.

La situation reste tendue en Crimée, où vendredi, des militants pro-russes ont pénétré sur le territoire d'une base des forces aériennes ukrainiennes à Sébastopol.

Les observateurs de l'Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE), qui ont à nouveau tenté de pénétrer samedi en Crimée, ont dû faire demi-tour, après des tirs de sommation.

Ils avaient déjà été refoulés deux fois cette semaine à l'entrée de cette région ukrainienne contrôlée par les forces russes.

Les observateurs de l'OSCE ont pour mission de tenter de faire retomber la tension en Crimée, où le Parlement local a décidé de se séparer de Kiev et d'organiser le 16 mars un référendum de rattachement de la Crimée à la Russie.

mc/abk

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.