NOUVELLES
08/03/2014 11:11 EST | Actualisé 08/05/2014 05:12 EDT

Malaysia Airlines: un Italien et un Autrichien figuraient sur la liste mais n'étaient pas dans l'avion

Un Italien et un Autrichien qui figuraient sur la liste des passagers du Boeing de Malaysia Airlines disparu avec 239 personnes à bord au-dessus de la mer de Chine ne se trouvaient en fait pas dans l'avion, la méprise venant du fait que leurs passeports avaient été volés, ont indiqué les autorités et les médias locaux.

Luigi Maraldi, 37 ans, un Italien dont le nom et le numéro de passeport étaient sur la liste, a appelé son père tôt samedi en Italie depuis la Thaïlande en lui disant: "Sois tranquille, ce n'est pas moi qui étais sur le vol, je vais bien", a relaté son père à l'agence de presse italienne Ansa.

Heureusement, celui-ci n'a vu la télévision qu'après avoir eu son fils au téléphone: "J'ai allumé sur (la chaîne en continu) RAI News24 et j'ai entendu la nouvelle. Heureusement, tout va bien. Luigi est en vacances, il reviendra dans une vingtaine de jours", a ajouté le père.

Le ministère des Affaires étrangères italien qui avait été alerté a confirmé avoir eu au téléphone Luigi Maraldi.

L'Italien, originaire de Cesena (nord-est), avait été signalé comme l'un des passagers du vol MH370 qui a disparu entre l'est de la Malaisie et le sud du Vietnam.

M. Maraldi s'était fait voler son passeport il y a quelques mois, le 1er août et avait dénoncé les faits à l'ambassade italienne. Il se trouvait alors en Thaïlande, ont précisé à l'AFP des sources diplomatiques italiennes, démentant des informations précédentes selon lesquelles le passeport aurait été volé en Malaisie.

Revenu en Italie, il avait obtenu un nouveau passeport avec un changement de résidence à Ravenne.

Même mésaventure pour un passager autrichien dont le nom n'a pas été communiqué. "Nous avons été contactés par la compagnie (Malaysia Airlines, ndlr) qui nous a dit avoir un passager enregistré avec un passeport autrichien. Nous avons vérifié et c'était un passeport volé", a expliqué à l'AFP Martin Weiss, porte-parole du ministère des Affaires étrangères. La personne a été contactée par le ministère: "Elle est en Autriche et en bonne santé. Le passeport avait été volé en 2012 lors d'un voyage vers la Thaïlande", a précisé le porte-parole.

En Italie, quand des policiers de Cesena se sont présentés samedi chez les parents du jeune homme, ce sont ces derniers qui ont informé les agents de la bonne nouvelle.

"On avait un peu d'espoir à cause de la déclaration officielle de perte du passeport, mais nous redoutions que finalement il ne l'ait retrouvé et utilisé", a raconté à l'Ansa l'inspecteur Paolo Campana.

"Nous nous étions préparés au pire, ce n'est jamais agréable d'aller chez les gens pour leur annoncer une chose pareille", a-t-il dit.

Mais "les parents nous ont dit que Luigi avait appelé une heure plus tôt vers 8H00 (7H00 GMT) pour les rassurer parce qu'il avait entendu dans les médias thaïlandais la nouvelle de la mort d'un Italien ayant son nom sur le vol", a-t-il dit.

Luigi Maraldi a de nouveau appelé alors que les policiers se trouvaient toujours chez ses parents. "Il m'a expliqué qu'il se trouve en Thaïlande mais qu'il bouge pas mal d'un endroit à l'autre", a déclaré l'inspecteur Campana, enfin rassuré.

fka-stu/plh