NOUVELLES
08/03/2014 09:04 EST | Actualisé 08/05/2014 05:12 EDT

Lev Tahor: neuf membres de la secte doivent rentrer au pays samedi soir

TORONTO - Neuf membres de la secte juive Lev Tahor ayant fui le Canada avant de se faire arrêter à Trinité-et-Tobago seront renvoyés au Canada samedi soir, a annoncé la police.

Selon Fiona Thivierge, de la police de Peel, en Ontario, ces membres de la secte sont attendus vers 23 h à l'aéroport Pearson de Toronto.

L'agente précise que des policiers seront sur place pour superviser le retour d'enfants, qui seront remis aux services sociaux.

Au moins deux familles de la secte ont quitté le Canada en direction du Guatemala cette semaine, mais ont été interceptées à Trinité-et-Tobago.

Plus tôt cette semaine, un juge ontarien avait rendu une ordonnance d'urgence pour que 14 enfants du groupe soient remis aux instances des services de protection de l'enfance, mais la police avait révélé qu'il n'en restait plus que deux au pays.

Environ 200 membres de la secte — dont 114 enfants — se sont installés l'an dernier à Chatham, en Ontario, après avoir soudainement quitté leur communauté à Saint-Agathe-des-Monts, au Québec.

La DPJ avait passé une année à enquêter sur des problèmes liés à l'hygiène, à la santé et sur des informations à l'effet que les enfants ne suivaient pas le programme scolaire provincial.

À la fin de 2013, un tribunal québécois a ordonné que 14 enfants de la secte soient remis à des familles d'accueil.

Le groupe a nié toutes les allégations de mauvais traitements.