Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Tottenham: poursuites abandonnées contre trois supporteurs soupçonnés de propos antisémites

Les poursuites contre trois supporteurs soupçonnés d'avoir tenu des propos antisémites lors de matches de Tottenham ont été abandonnées, a annoncé vendredi la justice britannique qui a considéré qu'il n'y avait "pas assez de preuves".

Les trois hommes, âgés de 24 à 52 ans, étaient accusés d'avoir usé de menaces et de propos insultants, et notamment d'avoir employé le mot "youpin" ("Yid" en anglais, ndlr) à White Hart Lane, le stade de Tottenham, club traditionnellement associé à la communauté juive de Londres.

Les deux plus jeunes sont poursuivis pour des faits survenus le 7 novembre 2013 lors d'un match d'Europa League à White Hart Lane contre le Sheriff Tiraspol (Moldavie). Le troisième était visé pour des faits survenus le 6 octobre lors d'un match de championnat contre West Ham.

En octobre, Scotland Yard avait prévenu les supporteurs de Tottenham qu'ils pourraient être arrêtés s'ils continuaient d'utiliser le mot "youpin" dans leurs chants pour soutenir leur propre club. Ils se définissent ainsi ironiquement par ce terme péjoratif pour protester contre l'antisémitisme dont ils s'estiment victimes.

cd/fbx

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.