NOUVELLES
07/03/2014 10:19 EST | Actualisé 07/05/2014 05:12 EDT

Martine Desjardins pour « l'accessibilité » aux études

L'ex-leader étudiante Martine Desjardins, qui s'est battue pour le gel des droits de scolarité, défendra les couleurs du Parti québécois dans Groulx, sur la Rive-Nord.

Martine Desjardins dit être derrière le PQ, même si le parti de Pauline Marois défend l'indexation.

« Ma priorité a toujours été de préserver l'accessibilité. Le PQ a remis de l'argent aux étudiants dans leur poche, avec la bonification réelle de l'aide financière aux études. C'est une excellente mesure. » « Un de mes plus beaux accomplissements », dit-elle.

La chef Pauline Marois a qualifié l'ancienne présidente de la FEUQ de « battante », dans un bref point de presse, vendredi matin.

« Souvent je me promenais quand on voyait Martine Desjardins et les gens me disaient : "Ce serait intéressant qu'on ait des femmes comme elle en politique, des jeunes engagés". Et moi je pensais la même chose, malgré qu'on ait eu parfois des différends sur lesquels on s'est réconciliées depuis un bon moment. »

Diane Lamarre dans Taillon

Le Parti québéois devrait confirmer cet après-midi la candidature de la présidente de l'Ordre des pharmaciens du Québec, Diane Lamarre, dans Taillon. La ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport sous Pauline Marois, Marie Malavoy, a confirmé jeudi qu'elle ne se représenterait pas afin de laisser la place vacante à une candidate qui proviendrait du milieu de la santé.