NOUVELLES
07/03/2014 05:55 EST | Actualisé 07/05/2014 05:12 EDT

L'Ukraine pourrait en appeler à l'Assemblée générale des Nations unies

L'Ukraine pourrait en appeler à l'Assemblée générale des Nations unies si le Conseil de sécurité divisé n'agit pas sur la prise de contrôle par la Russie de la Crimée, a affirmé vendredi l'ambassadeur ukrainien.

La Russie détient un droit de veto au Conseil de sécurité, et pourrait bloquer à la plus haute instance des Nations unies toute action ou critique de ses interventions dans la péninsule de Crimée, en territoire ukrainien.

Les votes à l'Assemblée générale sont non contraignants, mais peuvent avoir une grande influence, particulièrement lorsqu'une large majorité de pays montrent qu'ils sont unis sur un enjeu.

L'ambassadeur Iouri Sergueïev a affirmé en entrevue à l'Associated Press que le gouvernement ukrainien attend de voir ce qu'il adviendra au Conseil de sécurité «dans les prochains jours».

M. Sergeyev a souligné que l'Assemblée générale pourrait faire usage d'une provision «L'union pour le maintien de la paix» qui permet à l'instance de tenir une séance extraordinaire sur des enjeux de paix et de sécurité s'il y a impasse au Conseil de sécurité.