Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

L'UE va envoyer des observateurs pour la présidentielle en Afghanistan

L'Union européenne va envoyer des observateurs pour l'élection présidentielle du 5 avril en Afghanistan afin de s'assurer qu'elle soit "transparente" et "crédible", a annoncé vendredi son service diplomatique.

A l'invitation des autorités afghanes, une équipe de 15 experts internationaux sera déployée par l'UE et basée à Kaboul sous la direction du député européen socialiste néerlandais Thijs Berman, bon connaisseur de l'Afghanistan, a précisé le service dans un communiqué.

Cette équipe "jouera son rôle en s'assurant que l'élection soit aussi crédible, rassembleuse et transparente que possible", a déclaré Catherine Ashton, la diplomate en chef de l'UE, citée dans le communiqué.

A ce jour, dix candidats se présentent pour succéder au président Hamid Karzaï, qui n'est pas autorisé par la Constitution à briguer un troisième mandat.

L'élection se déroulera dans un contexte d'incertitudes à l'approche du retrait des quelque 50.000 soldats de l'Otan, d'ici à la fin de l'année, qui fait craindre une flambée de violences dans le pays, en partie contrôlé par les talibans.

jri/jlb/bap

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.