NOUVELLES
07/03/2014 12:23 EST | Actualisé 07/05/2014 05:12 EDT

Les Oscars aux prises avec le même problème que les Jutra?

Près d'une semaine après la cérémonie des Oscars, de nouveaux éclairages ont été jetés sur le sacre du drame historique 12 years a slave.

Dans un long article publié mardi, le journaliste John Horn, du Los Angeles Times, révèle que deux membres de l'Academy of Motion Picture Arts and Sciences ont avoué, sous le couvert de l'anonymat, avoir voté pour le film 12 years a slave sans l'avoir vu.

Le long métrage du réalisateur britannique Steve McQueen a remporté l'Oscar du meilleur film, du meilleur scénario et de la meilleure actrice de soutien (Lupita Nyong'o).

Une controverse semblable avait entouré la cérémonie des Jutra en 2012.

Sur les bulletins de vote soumis aux membres d'associations professionnelles, on pouvait lire qu'« il n'est pas nécessaire d'avoir vu tous les films pour voter ».

Québec Cinéma, qui produit La soirée des Jutra, avait reconnu l'erreur de formulation dans la phrase controversée à laquelle une correction avait été apportée en 2013.

12 years a slave méritait-il vraiment de gagner?

Le journaliste du Los Angeles Times révèle également qu'il y a eu d'importants jeux de coulisses dans les jours précédant les Oscars.

La campagne de séduction de 12 years a slave en est un bon exemple. Le slogan « It's time », a été interprété par plusieurs membres comme un encouragement à voter pour le film, non pas pour sa qualité, mais parce qu'il s'agissait « de la bonne chose à faire. »

Ellen DeGeneres en a d'ailleurs fait mention à la blague dans son allocution au début du gala, lançant que « Première possibilité :12 years a slave remporte l'Oscar du meilleur film. Deuxième possibilité : vous êtes tous racistes. »

12 years a slave est le premier long métrage réalisé par un Afro-Américain à remporter l'Oscar du meilleur film.